Le cabinet a défendu douze propriétaires de mobil-homes devant le tribunal correctionnel de Brest qui étaient poursuivis pour l’installation de mobil-homes sur le littoral de la commune de Kerlouan.

Par douze jugements, le tribunal correctionnel de Brest a reconnu que les clients du cabinet étaient fondés à maintenir les mobil-homes sur leurs terrains respectifs en raison de la prescription de l’action publique (voir un exemple de jugement).